Les 3 ordres de base de l’éducation du Labrador

Réussir les séances de dressage et d’éducation du chien

Si vous voulez que votre chien apprenne facilement les ordres de base (nous les verrons prochainement en vidéo), il faut comprendre comment le chien apprend et agir en conséquence.

Après plusieurs mois d’éducation de Jade (dont des séances effectuées avec un éducateur-comportementaliste), voici ce que je vous conseille:

Répéter les actions

Vous verrez que souvent le chien doit répéter une action plusieurs fois avant de la réussir (exemple: comprendre comment passer une porte étroite avec un jouet encombrant). Il en est de même quand vous allez lui apprendre des ordres, il va falloir que vous fassiez l’exercice plusieurs fois pour que le chien l’assimile. Certains ordres sont plus faciles à apprendre que d’autres.

Par exemple: Jade a appris à se coucher en seulement 2 semaines alors qu’elle a appris à donner la patte en 1h. Chaque chien étant différent, ne vous découragez pas si vous voyez des vidéos de chien qui apprennent les ordres en seulement quelques minutes.

Ne pas punir, éduquer positivement

Le chien apprendra plus vite si c’est dans son intérêt. Une éducation avec des récompenses (caresses, friandises) deviendra une expérience amusante.

Il suffit de récompenser les comportements que vous voulez que le chien répète et d’ignorer ceux qui vous sont indésirables.

Exemple: je demande à Jade de se coucher, elle va s’asseoir, et même me donner la patte -> je ne le félicite que lorsqu’elle se sera couchée. Toutes les autres actions seront ignorées et surtout pas punies.

Des séances d’éducation courtes

Les séances d’éducation doivent être courtes (5min maxi, voici pourquoi dans cette video). Lorsque le chien essaie de vous comprendre, l’effort qui lui est demandé fait qu’il peut se fatiguer ou s’exciter, je vous conseille donc de faire des séances courtes. Il vaut mieux faire 5min 1 à 2 fois par jour que 1h en une seule journée.

Rester calme

A tel maître, tel chien. C’est tout à fait vrai, lorsque vous êtes énervés, votre chien le ressent et le sera également. Quand je demande à mon chien d’effectuer des ordres, je reste calme et je ne m’énerve pas même si je vois que le chien ne comprend pas.

Je m’imagine encore faire la conduite accompagnée, et je me dis que si ma mère avait crié sur moi pendant que je tentais de faire un créneau, j’en aurai été dégoutée à tout jamais.

Il faut donc comprendre ce qui fait que le chien ne comprend pas. Essayer de lui apprendre l’ordre différemment par exemple.

Travailler avec le chien lorsqu’il est calme

Si votre chien est énervé et vous vous dites que vous allez faire une séance de dressage pour le calmer, attendez vous à quelques mauvaises surprises. Quelques exemples vécus: dans son excitation, Jade mordille les doigts en prenant sa friandise ou me griffe la main quand je lui ai appris le « donne la patte ».

Bien récompenser

Moi je récompense simultanément par:

– des récompenses alimentaires: je vous conseille des petites friandises car vous verrez que s’il faut répéter le geste 10 fois, il ne vaut mieux pas risquer la crise de foie.

Pour apprendre le rappel à mon chien, j’ai utilisé des friandises différentes dédiées uniquement à cet exercice pour que Jade soit encore plus motivée d’obéir à « Au pied ».

– des caresses: je fais des caresses dans le cou pour qu’une fois l’ordre assimilé je ne sois pas obligée de donner à chaque fois une friandise.

– une voix douce et « gaga »: je dis un « c’est bien » d’une voix un peu gaga. Parfois Jade se lèche les babines quand je dis « c’est bien » car elle pense à la friandise que je peux lui donner.

Une éducation réussie c’est savoir identifier comment satisfaire le désir de votre chien lorsqu’il vous obéit.

Miam c’est l’heure du dressage

Lui faire comprendre ce que vous attendez de lui

Pour expliquer à votre chien ce que vous voulez qu’il fasse, il va falloir selon les ordres à lui enseigner, utiliser différentes techniques:

– Par la voix: exemple le rappel en disant « Au pied »

c’est la technique que j’utilise le plus, Jade ne répond quasiment qu’à mes ordres verbaux

– En laisse, en tirant légèrement la laisse:

vous verrez prochainement en vidéo, mais j’utilise également les promenades en laisse pour enseigner des ordres tels que « doucement », « non pas toucher », « stop »

Je dis toujours l’ordre avant de tirer la laisse (bien entendu en douceur), pour qu’ensuite progressivement je n’ai plus à tirer la laisse, une fois l’ordre assimilé.

– Par la technique de l’appât: exemple pour lui apprendre à se coucher, on lui met la friandise devant son nez et on la met au sol pour demander au chien de se coucher.

Apprentissage de « coucher »

– Par le mimétisme: exemple quand je voyais un chat dans le jardin je courais après, du coup Jade fait pareil maintenant 😉

Ou j’ai montré à Jade le « creuse » lorsqu’une taupe est passée dans le jardin

– Par les gestes:

J’utilise les gestes pour l’ordre « pas bouger » et « tope la »

Tope la

Etre synchronisé

Il s’agit de donner la récompense dès que le chien a agi conformément à votre attente. Il faut donc agir rapidement, par exemple pour apprendre le « assis » il faut agir dès que le chien a posé l’arrière train sur le sol. Il vaut mieux donc avoir plusieurs friandises car si le chien exécute le bon geste et qu’il n’est pas récompensé, il risque d’être perdu. Je conseille aussi de ne pas mettre à la vue du chien les friandises pour ne pas qu’il se laisse distraire.

Couché = Friandise

Varier les contextes

Le chien n’apprend pas que l’ordre verbal par exemple, il apprend également un contexte.

Par exemple: quand j’ai la gamelle dans les mains, Jade doit s’asseoir avant que je le lui donne.

Parfois il arrive qu’en changeant un élément de contexte, le chien n’obéisse plus. Il est donc important de lui enseigner un geste ou ordre verbal dans des lieux différents ou dans des postures différentes, pour que le chien comprenne que c’est bien à ce geste ou à ce mot qu’il doit répondre.

Exemples:

De temps en temps en promenade, je demande à Jade de s’asseoir pour vérifier qu’elle répond bien au « Assis »

Lorsque l’on fait les séances de dressage, je ne me positionne pas toujours au même endroit de la maison ou je ne me place pas forcément en face d’elle.

Assis

Lorsque l’ordre est appris

Une fois que le chien reproduit ce que vous attendez de lui, je vous conseille de diminuer les friandises et de le récompenser de manière aléatoire (exemple 1 fois sur 5). Bien entendu, je récompense toujours d’un « c’est bien » sur une voix aiguë avec une petite caresse dans le cou.

J’applique cette règle tout simplement pour :

– éviter l’obésité: si je donne une friandise à chaque fois que Jade s’assoit, et bien je ne suis pas sortie de l’auberge!

– stimuler votre chien quand vous faites exercices difficiles:

exemple, Jade en promenade sans laisse a une friandise à chaque fois qu’elle fait un très beau rappel, et par conséquent elle ne s’éloigne jamais trop loin de moi.

Ordre 1 : Apprendre la propreté sans punir

Avoir un chiot nécessite de lui apprendre la propreté..il s’agit d’un apprentissage plutôt long et qui peut s’avérer périlleux.

Moi j’ai choisi de lui apprendre la propreté sans la punir, de l’éduquer positivement.

Il s’agissait d’une première expérience pour moi, Jade étant mon premier chien. L’impatience, le stress quand on se réveille le matin et lorsque l’on est invités chez des gens, je suis donc passée par là…mais rassurez-vous ça va passer!

Depuis ses 4 mois et demi, quand Jade veut sortir faire ses besoins elle se met devant la porte et pleure. Le bonheur!

Voici comment j’ai réussi à lui apprendre à être parfaitement propre en 1 mois (soit à ses 4 mois):

Ce qui a marché:

  • Être patient : il faut supporter les cacas du matin pendant quelques semaines mais ensuite vous serez fiers d’avoir bien éduqué votre toutou. N’oubliez pas que physiquement un chiot n’arrive à se retenir que vers ses 4 mois.
  • Le féliciter lorsqu’il fait ses besoins au bon endroit: dès que Jade faisait pipi et caca dehors, elle avait le droit à des belles caresses dans le cou et « Jade c’est bien » d’une voix complètement gaga.
  • L’ignorer lorsqu’il fait ses besoins au mauvais endroit: pas la peine de punir, j’ai testé au début en disant « Non » ça ne fonctionne pas! J’ai compris qu’il valait mieux encourager Jade à faire ses besoins devant moi, je gagne ainsi beaucoup de temps en la sortant dans le jardin ou en promenade.
  • Une petite friandise: depuis qu’elle a rejoint notre foyer, Jade a le droit à une friandise lors de sa première sortie du matin dès qu’elle fait pipi et caca. Idem pour sa dernière sortie, je gagne énormément de temps car elle se dépêche de faire ses besoins tellement elle est gourmande.
  • Lui apprendre à faire ses besoins au même endroit: dehors Jade fait ses gros besoins toujours dans le même coin du jardin. Lors de sa dernière sortie le soir, pour lui demander de faire caca je me place donc à côté de cet endroit et j’attends sans bouger. Elle comprend tout de suite que j’attends quelque chose. Rien de mieux que de mettre en place des rituels.
  • Apprendre à détecter lorsque le chiot a besoin de sortir: lors de son arrivée à la maison je sortais Jade toutes les 2h mais ça n’évitait pas quelques accidents. J’ai donc appris à détecter à quels moments il fallait la sortir: environ 20minutes après ses repas, systématiquement après ses siestes, après avoir joué et les moments d’excitation.
  • Détecter lorsque le chiot cherche à faire ses besoins: dès que Jade s’éloignait et commençait à aller à l’opposé de nous, je savais qu’elle cherchait un coin pour faire ses besoins je la mettais donc tout de suite dehors et la félicitait une fois les besoins faits dans le jardin.
  • Ne pas nettoyer à l’eau de javel ni devant le chiot: je nettoyais ses accidents avec Sanytol Eucalyptus. Jade n’aime pas cette odeur alors ça ne l’encourage pas à refaire ses besoins à cet endroit.

Ce qui n’a pas marché:

  • S’énerver: il est arrivé que Jade fasse un caca sur le tapis blanc du salon. Autant dire qu’il est difficile de rester stoïque, j’ai donc crié un « non » en la voyant ce qui ne l’a pas stoppée -> Jade n’a pas compris que c’était lié à l’endroit, elle a pensé que je la réprimandais parce qu’elle faisait ses besoins devant moi. Par conséquent le reste de la journée elle essayait de faire ses besoins loin de moi.
  • Nettoyer à l’eau de javel ses accidents: j’ai découvert que c’était une odeur qui attirait les chiens, d’ailleurs Jade est toute excitée quand mon mari rentre de la piscine.
  • Le puppy trainer: je pensais pouvoir apprendre facilement à Jade à faire ses besoins sur ces lingettes pour gagner du temps pour nettoyer ses accidents. Pour Jade ça n’a pas du tout marché, elle n’a jamais été dessus et passait surtout son temps à arracher la lingette et à la déplacer. Prix des lingettes: 10,99 euros les 15 chez MaxiZoo. Par contre le puppy trainer fonctionne à merveille pour le petit chien de mon voisin. Donc à voir selon les toutous!

Ordre 2 : Apprendre à son chiot à ne pas mordre

Cet article est destiné à vous apporter des éléments de réponse à une situation que j’ai vécue également: mon chiot me mord.

Au début on trouve cela mignon et on se dit que ça lui passera, comment disputer une si jolie petite truffe. Voilà ce que je pensais avec Jade…Je lui ai donc laissée me mordiller de ses 3 à 4 mois. Elle me mordillait les mains, les pieds et un jour ce fut le visage.

Dans l’excitation d’un jeu, elle a réussi à me mordre la narine au sang..c’est à ce moment là que j’ai décidé de réagir.

Voici ce que je vous conseille:

Ne plus laisser votre chiot vous mordiller

Le chiot doit comprendre que ce comportement est inacceptable pas seulement vis à vis de vous mais vis à vis de tout le monde.

Par exemple, alors que j’avais réussi à ce que Jade ne me morde plus, quand mon père venait nous rendre visite il se laissait mordiller.  Par conséquent, le soir Jade recommençait à me mordre…et il fallait tout lui réapprendre. Communiquez donc bien aux visiteurs qu’ils ne doivent pas se laisser mordre!

Ne plus mettre ses mains dans la gueule de votre chiot

Oui c’est tellement mignon les dents de lait, mais pour éviter les morsures il ne faut pas mettre volontairement sa main dans la gueule de votre chiot ou même lui toucher les dents. J’avais lu sur internet qu’il fallait laisser votre chiot vous mordiller et que dès qu’il vous faisait mal dire « Aïe ». Je suis d’accord sur le fait de dire « Aïe » d’une voix aiguë si votre chiot vous fait mal. Par contre, laisser votre chien vous mordiller est une erreur -> c’est l’encourager à garder cette mauvaise habitude et ensuite il risque de s’en prendre à vos vêtements.

En refusant tout contact avec les dents de votre chiot, celui-ci va finir par oublier cette vilaine habitude.

Bien sur c’est une règle que je n’ai appliqué que jusqu’à ce que Jade arrête de me mordre, puisqu’il est important de pouvoir inspecter la dentition de son chien.

Dire « NON »

Quand votre chiot essaie de vous mordiller la main ou un vêtement, dites « Non ». Il ne s’agit pas de punir le chien, mais de l’éduquer. L’objectif est de lui apprendre à se maitriser. Il faut donc vous maitriser également: ne pas se mettre en colère, crier ou même le frapper; ça ne ferait qu’augmenter son excitation.

Il faut donc dire « Non » d’un ton ferme, sec et calme chaque fois qu’il s’apprête à vous mordiller.

Si votre chiot a du mal à apprendre le « Non », vous pouvez accompagner l’ordre verbal du bruit d’un coup de journal contre la table par exemple -> il s’agit juste de faire un bruit qui captera l’attention du chiot.

Se laisser lécher

Etant donné que le flair de votre chiot n’est pas encore bien développé, j’ai interprété le mâchouillement comme étant aussi une façon pour Jade de « me sentir ». Je l’ai donc autorisée à me lécher la main plutôt que de me mordre.

Dès que Jade mordillait: je disais « Non »

Dès qu’elle me léchait: je me laissais faire

Et bien en l’encourageant à me lécher, Jade a progressivement arrêté de mordiller les plaintes ou les meubles, elle préférait les lécher..depuis elle continue de lécher mais plutôt en mode aspirateur!

Avoir un jouet à portée de main

Le chiot cherche à mordiller car il veut jouer ou soulager ses dents qui poussent. Dès que je caressais Jade je gardais un de ses jouets à portée de main. Ainsi, dès qu’elle cherchait à me mordre, je mettais automatiquement la peluche dans sa gueule. Le message était clair: tu veux faire tes dents, fais-les sur tes jouets. C’est aussi une manière de montrer à votre chien, qu’il a ses propres jouets et que c’est dessus qu’il doit se défouler.

Aider le chiot à soulager ses dents

Pour soulager la pousse des dents du chiot, vous pouvez lui donner:

  • des sticks ou os à mâcher spécialement conçus pour les chiots
  • un jouet adapté pour mâchouiller (exemple: Kong Puppy)
  • une carotte (vous pouvez même la congeler, le froid soulage encore plus les dents)
  • un tissu sur lequel vous faites un noeud qu’il pourra mâcher

Et quand votre chiot sera assez grand pourra aller dehors, il ira naturellement ronger des bâtons

Ordre 3 : Apprendre le rappel à son chien, apprentissage du « Au pied »

Apprendre le rappel à Jade a été pour moi l’exercice le plus difficile, car il s’agissait lors de promenades de pouvoir la contrôler à distance avec le risque qu’elle ne m’échappe.

Aujourd’hui, à 8 mois, je suis fière de pouvoir promener Jade sans laisse en forêt, grâce à un rappel efficace, comme on peut le voir ci-dessous:

Pourquoi apprendre le rappel à votre chien

  • Pour promener votre chien sans laisse en promenade et lui permettre ainsi de courir et de se dépenser à volonté.
  • Pour éviter les fugues: un portail mal fermé et votre chien s’échappe, si vous lui courez après il s’échappe d’avantage, il faut donc pouvoir le rappeler.
  • Pour sa sécurité: si une voiture surgit ou que votre chien aperçoit du gibier après qui il veut courir, il doit pouvoir vous obéir.

Le rappel est donc un apprentissage fondamental qui vous permettra de renforcer la confiance entre vous et votre chien et d’être plus serein.

Le principe du rappel

Le chien s’éloigne de vous, vous lui demandez de revenir à vos pieds

L’ordre à prononcer: « Au pied »

Le geste qui l’accompagne : s’accroupir et ouvrir les bras (au fur et à mesure de l’apprentissage vous pourrez vous mettre debout et vous n’aurez plus à effectuer le geste, le « Au pied » suffira).

La bonne attitude du maître

En travaillant le rappel avec un éducateur-comportementaliste je me suis aperçue au fil des leçons que j’étais entièrement responsable lorsque Jade n’obéissait pas au rappel.

En effet, lorsque le dresseur demandait le rappel, Jade lui obéissait plus facilement.

Le facteur de réussite du rappel repose vraiment sur votre attitude. Mes conseils :

  • Soyez patient:

Le rappel n’est pas un exercice qui s’apprend en 5 min. Nous avons commencé avec Jade à ses 5 mois et c’est seulement à ses 8 mois que le rappel était parfaitement acquis (sachant qu’à ses 7 mois avec l’adolescence il a fallu « recadrer »).

  • Apprenez lui le rappel lorsque vous êtes calme et non pressé:

Le chien détecte toutes vos émotions, si vous l’appelez « au pied » et qu’il sent que vous êtes irrité et crispé, il ne verra pas l’intérêt de revenir vers vous. Commencez l’apprentissage du rappel lorsque vous disposez de temps, afin de ne pas vous énerver.

  • Détectez les bons moments pour lui apprendre le rappel:

Lorsque vous commencez l’apprentissage, il vaut mieux éviter de demander à votre chien d’abandonner une activité qui lui plait (exemple: s’amuser avec un autre chien). Choisissez un moment où le chien est disposé à vous entendre et à vous écouter pour lui dire « Au pied ».

  • Ne pas punir le chien s’il ne vient pas à vous, persévérez à dire « au pied » quand vous sentez le chien disposé à vous écouter

Commencez l’apprentissage chez vous

  • Commencez le plus tôt possible dans un lieu clos et non distrayant :

Par exemple: dans votre salon. Ne commencez pas directement en forêt, sinon vous allez vous faire des frayeurs et l’exercice sera une appréhension à chaque fois pour vous et même pour votre chien qui va ressentir votre peur.

Lorsque votre chien est disposé à vous écouter, accroupissez-vous, ouvrez les bras et dites « au pied ». Pour l’inciter à venir, vous pouvez également faire couiner un jouet. Le chien doit considérer le rappel comme un ordre positif -> le meilleur moyen d’y arriver est de lui montrer qu’il s’agit d’un jeu.

  • Amusez-vous à vous cacher:

Par exemple: dans votre jardin. Cachez-vous derrière un arbre pour être hors du champ de vision de votre chien. Celui-ci va se sentir un peu perdu et va se mettre à vous chercher. Ce sera le moment de l’appeler « Au pied ». L’objectif étant d’enseigner à votre chien qu’il doit toujours garder un oeil sur vous et ce sera pour lui un jeu de devoir vous retrouver.

Un ordre « Au pied » efficace

  • Dire « Au pied » suffisamment fort

Il ne s’agit pas de crier de peur que le chien pense qu’il est puni. Mais il faut que le « Au pied » soit prononcé assez fort pour que votre chien vous entende à plusieurs mètres. C’est donc un exercice difficile de bien doser sa voix!

Moi j’ai dû apprendre :

-> à être assez ferme, pour que Jade perçoive que c’était un ordre (pour lui montrer que je ne laissais pas le choix)

-> être énergique pour montrer à Jade qu’il s’agissait d’un jeu

-> tout en restant « positif » pour qu’elle ait envie de revenir vers moi

Encouragez votre chien à revenir vers vous 

Votre chien entend le « Au pied », il tourne sa tête vers vous et pourtant il ne revient pas. Il va donc falloir l’encourager suffisamment pour qu’il vienne à vos pieds.

  • L’encourager par la voix

Au début de l’apprentissage, j’utilisais deux tonalités pour le « Au pied »:

– Un « Au pied » sur un ton ferme pour lui indiquer l’ordre

– Un « Au pied » qui l’encourage (un ton motivant, joueur) dès que je détectais que Jade avait perçu l’ordre. Répétez bien « Au pied » tout le long de son retour vers vous, pour que l’ordre soit assimilé non pas à un « Stop » mais à « reviens vers moi ».

  •  L’encourager par les gestes

Ouvrez les bras et tapez même des mains pour inciter votre chien à revenir.

  • Par des friandises

Si votre chien hésite toujours à revenir, montrez à votre chien que vous allez prendre quelque chose dans votre poche. Faites même le bruit du paquet de friandises de la poche. Moi ça marche aussitôt! En plus je lui donne des friandises qu’elle adore que je ne lui donne que lors du rappel. Encore plus motivant.

Votre chien doit revenir à vos pieds

Votre chien doit venir vraiment au niveau de vos pieds (par exemple si vous voulez le tenir par le collier si un danger survient). S’il revient mais reste par exemple à 1mètre de vous: n’avancez pas vers lui mais reculez de quelques pas, il devrait revenir vers vous.

Il ne faut pas avancer vers le chien car il pourrait croire que vous voulez désormais jouer à la course-poursuite et il s’éloignera donc d’avantage.

Récompensez votre chien s’il a obéi au rappel

Si votre chien a obéi au rappel, il faut le féliciter comme il se doit:

  • Par la voix

Dire « c’est bien » d’une voix aiguë et excitante (lui montrer que le rappel est comme un jeu, et qu’il a gagné le jeu). En étant le plus chaleureux possible, on encourage le chien à revenir la prochaine fois.

  • Par les caresses

Caresser votre chien à la hauteur de l’effort: plein de caresses assez énergiques, si l’on veut rester dans l’esprit « bravo tu as gagné le jeu ». N’hésitez pas à toucher/saisir son collier pour habituer votre chien si vous deviez le tenir si un danger survenait.

  • Par les friandises

Donnez lui ses friandises préférées, si votre chien est aussi gourmand que le mien, le rappel sera très vite acquis 😉

Jusqu’à ce que le « au pied » soit parfaitement acquis, je donnais systématiquement une friandise à Jade lorsque le rappel était réussi. Maintenant je ne lui donne que lorsqu’elle a effectué des très beaux rappels pour éviter la prise de poids.

  • Par le jeu

Vous pouvez ensuite jouer par exemple à lancer un bâton à votre chien. Si votre chien est joueur, il ne regrettera pas d’être revenu vers vous.

Répétez l’exercice

Lors d’une promenade sans laisse en forêt, j’effectue plusieurs fois l’exercice « Au pied ». A partir du moment où Jade considère le rappel comme un jeu, l’exercice permet de l’occuper et d’éviter ainsi qu’elle ne s’éloigne trop pour trouver une occupation. Je la félicite également si elle me ramène un bâton en forêt, comme il y en a partout elle est ravie de jouer à me faire ces cadeaux.

Je vous conseille également de lui mettre de temps en temps la laisse juste après le rappel puis de la retirer. L’objectif est que votre chien n’assimile pas le rappel comme « si je reviens à ses pieds, on me met la laisse et c’est la fin de la promenade alors je n’ai pas intérêt à y aller ».

Moi je fais en sorte que Jade pense « super je reviens vers ma maitresse et j’aurai des câlins, une friandise et on va même peut être jouer au lancer de bâtons ».

Si le rappel reste difficile

Si l’apprentissage vous parait toujours aussi difficile, il y a des moyens de le faciliter:

  • Demandez à une autre personne de vous aider:

Un ami peut par exemple tenir le chien, pendant que vous vous éloignez et demandez ensuite à votre chien de venir vers vous.

  • Travaillez avec une longe ou une longue corde:

L’objectif est d’éviter que le chien ne s’échappe et de renforcer l’ordre « Au pied ». Dès que vous dites « Au pied », tirez légèrement sur la corde pour demander à votre chien de revenir.

  • Apprenez lui le « Au pied » lors de promenade en laisse:

Quand votre chien est en laisse et qu’il se met bien au niveau de votre pied, dites « au pied » et caressez le.

  • Travaillez avec un collier éducatif

Au début Jade ne réagissait pas à l’ordre Au pied car elle était occupée à manger des « excréments » de gibier. Pour capter son attention, l’éducateur lui a mis un collier de dressage avec télécommande. Il ne s’agit pas d’un collier électrique mais d’un collier diffusant de la citronnelle. Si Jade n’obéissait pas au rappel et préférait aller chercher des excréments, il appuyait sur le bouton et elle recevait juste un jet de citronnelle. Nous n’avons eu qu’à le faire à 3 occasions et cela a fonctionné. Jade a appris à m’écouter lorsque je disais « Au pied ».

  • Faire appel à un éducateur-comportementaliste

Il m’a fallu 3 leçons pour comprendre comment apprendre le rappel à Jade . Je ne regrette pas car grâce à ces leçons j’ai appris la technique que je vous restitue dans cet article. Bien entendu, c’est en répétant longuement en promenade l’exercice que nous avons réussi l’apprentissage.