Vacciner son chiot

2

Voici un article destiné à répondre à des questions telles que:

  • Quels sont les vaccins à faire à son chiot?
  • Quand vacciner son chiot?
  • A quoi correspondent les lettres des étiquettes de vaccination?

Rappelons que je ne suis pas vétérinaire, il s’agit donc d’informations à titre indicatif uniquement. C’est pourquoi je n’aborderai que les vaccins faits dès les 3 mois de Jade c’est-à-dire ceux dont j’ai connaissance.

Pourquoi vacciner?

Parce qu’il est nécessaire de protéger le chien contre les maladies qui lui sont propres, parfois mortelles, et pour lesquelles les traitements ne sont pas toujours efficaces.

De plus, certaines maladies telles que la leptospirose et la rage sont transmissibles à l’homme.

Calendrier de la vaccination d’un chiot:

Ci-dessous le calendrier de vaccination de Jade. Les premiers vaccins sont indiqués à 3 mois étant donné que Jade a été adoptée à 3 mois.

La plupart des adoptions étant à l’âge de 2 mois, les premiers vaccins sont donc à 2 mois avec un rappel à 3 mois (au lieu de 3 et 4 mois dans mon tableau).

Diapositive1

Contre quelles maladies faut-il vacciner?: 

  • La leptospirose :

Maladie d’origine bactérienne transmise par l’urine des rongeurs (par les eaux stagnantes où vivent les rats). Peut contaminer aussi l’homme. Se traduit par une gastro-entérite hémorragique avec souvent des complications d’insuffisance rénale.

  • La maladie de Carré :

Maladie due à un virus qui concerne les animaux de tous âges. Elle peut entraîner des troubles variables, digestifs, respiratoires etc. Son évolution est souvent mortelle.

  • L’hépatite de Rubarth :

Maladie contagieuse qui est causée par un virus. Elle entraine de la fièvre, une hépatite (atteinte grave du foie) signalée par des troubles digestifs et souvent une kératite (inflammation de la cornée).

  • La parvovirose

Maladie excessivement contagieuse due au virus parvovirus. Elle se traduit par une sévère gastro-entérite hémorragique dont l’issue est souvent fatale. Le virus est extrêmement résistant dans le milieu extérieur. La contamination peut se faire simplement en reniflant les crottes d’un animal contaminé.

  • La toux de chenil

C’est une trachéo-bronchite contagieuse qui touche les chiens vivant en collectivité (élevage, chenil, pension…).

  • La rage

Maladie contagieuse transmissible à l’homme, la rage se traduit par des symptômes nerveux et est toujours mortelle.

Elle fait l’objet d’une surveillance sanitaire stricte et sa vaccination est obligatoire pour:

– les chiens de première et de deuxième catégorie,

– pour entrer et sortir de France (en cas de voyage à l’étranger certains pays peuvent demander des dispositions particulières/contacter l’ambassade du pays concerné),

– pour les chiens introduits en Corse dans les DOM et les TOM.

La vaccination antirabique est souvent demandée pour les chiens introduits dans les campings et les centres de vacances. Pour que le vaccin Rage soit légalement valable, il doit être accompagné d’un passeport que votre vétérinaire est le seul à pouvoir délivrer.

  • La maladie de Lyme (ou borréliose)

C’est une maladie difficile à diagnostiquer qui peut laisser des séquelles articulaires. Les bactéries responsables de la maladie sont transmises par des tiques.

  • La piroplasmose (ou babésiose)

Cette maladie est due à un parasite du sang, le piroplasme, transmis à votre chien par la piqûre d’une tique. Fatigue, forte fièvre, urines foncées sont les signes qui alertent. Sans traitement rapide la maladie peut être mortelle.

Attention: le vaccin contre la piroplasmose est un vaccin destiné à protéger contre la maladie, il ne protège pas contre les tiques. De plus, il est intéressant pour les chiens jeunes et actifs qui n’ont encore jamais contracté la piroplasmose.

Il s’agit d’un vaccin onéreux: j’ai payé 95 euros lors de sa primo-vaccination en janvier 2015 pour la piroplasmose + la maladie de Lyme.

Pour une vaccination efficace:

  • Votre chien doit être en bonne santé au moment de la vaccination.
  • Il doit avoir été vermifugé au préalable environ 1 semaine avant la vaccination.
  • Il ne doit pas avoir été en contact avec l’une des maladies pendant la période des injections de primo-vaccination. La protection vaccinale nécessite environ 2 semaines après la primo-vaccination.

Cet article vous a-t’il éclairé sur les différents vaccins du chiot?

2 Commentaires
  • lorang-outan
    juin 17, 2015
    Merci pour ce récap’ il est très clair et m’informe bien des besoins pour mon chien !
  • Jade
    juin 17, 2015
    Ravie que cet article vous ait éclairé 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ajouter une photo à votre commentaire (facultatif)