Où adopter son chien

2

Un article destiné à présenter les options qui s’offrent aux futurs acheteurs d’un chiot et d’un chien.

Conseils avant d’adopter un chiot ou un chien:

Vous verrez un chien transformera votre quotidien pour des années avec de nombreux moments de joie mais il y aura aussi des moments plus difficiles. Un chien vit plus de dix ans en moyenne. Il s’agit donc, non seulement de choisir le bon, mais il faudra apprendre à vivre avec lui.

Alors quelques conseils, qui sont certes plus faciles à dire qu’à faire (comment ne pas craquer devant la petite bouille d’un toutou):

  • Prendre son temps
  • Eviter les adoptions « coup de coeur »
  • N’hésitez pas à prendre contact avec un vétérinaire qui peut se renseigner auprès de ses clients
  • Le bouche à oreilles, les avis via forum, blog aussi..tout en gardant du recul bien entendu
  • N’oubliez pas la loi : un chiot ne peut pas être adopté avant l’âge de 8 semaines
  • Avant toute cession: gratuite ou onéreuse, un chien doit être identifié (puce, tatouage) et un certificat vétérinaire doit être réalisé aux frais du vendeur
  • Pour un chien de race se renseigner auprès de la SCC (Société Centrale Canine):

Consultez les portées disponibles sur: http://www.chiens-online.com/recherche-chiots.html

1) Les éleveurs professionnels

chiot_golden_retriever_groupe

Normalement, leurs chiots doivent être en bonne santé, de plus les reproducteurs sont censés avoir été sélectionnés.

Certains éleveurs prennent soin de mettre les chiots dans les meilleurs conditions pour leur assurer un développement comportemental idéal: manipulations fréquentes par les humains, habituation aux bruits quotidiens. Ceci afin d’éviter l’apparition de troubles du développement.

Posez bien toutes les questions à l’éleveur avant de décider d’y adopter votre chien: conditions d’élevage, documents remis à l’adoption, marque de croquettes donnée, caractère du chiot, origines des parents.

Bien entendu, tous les élevages ne se valent pas, alors soyez prudents et je vous conseille de vous renseigner auprès de la SCC (http://www.chiens-online.com/recherche-eleveurs.html)

2) Les refuges (associations de protection animale)

Capture d’écran 2015-01-16 à 11.26.09

C’est là que vous pourrez y adopter principalement des chiens adultes. C’est une très bonne action! Offrez au chien une seconde chance.

En plus adopter un chien adulte peut vous éviter d’avoir à gérer tout la période difficile du chiot. Les personnes du refuge connaissent le caractère du chien et pourront vous guider. Il ne sera pas trop tard pour faire son éducation ou l’inscrire au dressage, les chiens sont bien plus intelligents qu’on le pense.

Posez bien les questions sur le chien pour l’adopter en toute connaissance de cause -> ne lui faites pas vivre un nouvel abandon.

Personnellement cela me fend le coeur quand je vois toutes les annonces de ces chiens abandonnés. Peut-être serai-je amenée à avoir un deuxième chien quand Jade sera adulte: je pense que ce sera via un refuge pour offrir une nouvelle vie à un toutou. Un de mes objectifs du blog sera de visiter quelques refuges et de vous expliquer le déroulement de l’adoption, comment être bénévole etc.

3) Les animaleries

chiot-labrador-1

Elles permettent de vous présenter des chiots de différentes races.

Certaines animaleries (exemple: Animalis) s’engagent à respecter une charte de respect de l’animal:  provenance d’élevage français, transport agréé par service vétérinaire, sociabilisation, contrôle vétérinaire, espace détente dans certains magasins pour les faire courir etc.

Attention toutes les animaleries ne se valent pas: l’origine et les méthodes d’élevage peuvent être inconnues. Si les chiots sont vendus à 2 mois, ils risquent d’avoir été séparés trop tôt de leur mère étant donné le temps de transport. Des conditions de sevrage assez dures peuvent prédisposer les chiots aux troubles du développement. Des mélanges de chiots venant d’horizons différents augmentent les risques de maladie.

4) Les particuliers

labrador-welpe-liegt-auf-hand

C’est le chiot né et élevé en famille. Si cette famille ressemble à la vôtre, le chiot sera bien habitué à ses conditions de vie future (enfants, autres animaux, propreté..). Il sera très adaptable. Vérifiez bien que le chien n’a pas été isolé de la famille; les conditions d’hygiène etc. pour éviter tout trouble du comportement.

Et vous où avez-vous adopté votre chien? Des conseils?

2 Commentaires
  • Camille et Eden
    mars 10, 2015
    J’ai eu ma petite Eden chez un particulier et si je devais avoir un chiot à nouveau je le referai !
    Avant de voir les chiots (c’est trop facile de craquer quand on les voit), je me suis assise autour d’une table avec l’éleveuse pour discuter. C’était une fan des labrador depuis son plus jeune âge qui avait enfin concrétisé son rêve 3 ans auparavant en adoptant sa petite Heidi. Après savoir sauva un mâle chocolat de la SPA, car son maître s’en allait travailler à l’étranger, elle décida de faire une portée. En parlant avec elle, j’ai vite compris que même si elle n’était pas du tout professionnelle, c’était une grande passionnée et qui aimait ses bêtes. Les chiot ont été choyés, elle a appelait les chiots par le prénom que les futurs propriétaires avaient choisis, m’envoyait régulièrement des photos, sociabilisait un maximum les petites boules de poils et leur à appris le « non » ainsi que les bases de la propreté :).
  • Jade
    mars 10, 2015
    Oui tout à fait ce qui fait la différence ceux sont les éleveurs ou particuliers qui sont passionnés et attentionnés envers leurs chiots. Moi aussi Jade connaissait déjà le non. L’éleveuse connaissait bien ses chiots et nous a aidé à choisir en fonction du caractère. Qu’importe les prix ou nombre de portées des éleveurs, ce qui compte c’est leur coeur <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ajouter une photo à votre commentaire (facultatif)